Entreprises : pourquoi faire appel au management de transition ?

juin 9, 2020 10:00 Publié par TeamRH

Le métier du « Management de Transition » est né aux Etats-Unis et aux Pays- Bas dans les années 1970. Il n’est apparu en France qu’à la fin des années 80. Depuis, il se fait une place et ne cesse de se généraliser avec un taux de croissance annuel de 25%. Aujourd’hui, plus de 50% des entreprises françaises y ont déjà eu recours. Que faut-il retenir de cette façon de travailler qui conquiert de plus en plus ?

La gestion d’une situation stratégique pour l’entreprise

Initialement sollicité pour résoudre rapidement les situations à risque pour les entreprises (exemple : restructuration, départ imprévu d’un collaborateur, gestion de crise, etc.), le recours au management de transition s’est progressivement généralisé à la gestion de toutes situations stratégiques, urgentes comme non urgentes.

Ce « recours à des compétences opérationnelles externes de haut niveau pour une durée limitée afin d’accomplir une mission spécifique », tel qu’il est défini par la Fédération nationale du management de transition (FNMT) est aujourd’hui utilisé dans un contexte offensif comme défensif.

Les contextes d’intervention les plus fréquents en 2019 étaient au nombre de 4:

  • Le management relai,
  • La conduite d’un projet ponctuel ou stratégique,
  • La gestion du changement,
  • Crise, retournement, redressement.

Toute entreprise peut recourir au management de transition, quelle que soit sa taille ou même son secteur d’activité.

Le manager de transition : l’homme ou la femme de la situation.

Le manager de transition est un professionnel externe disposant d’un haut niveau d’expertise et de qualification, à une fonction clef de l’entreprise qui le sollicite. L’âge n’est plus le critère dominant, certaines expertises ou expériences spécifiques prévalant aujourd’hui.

Ainsi, plus de 80% des missions concernent le top management, les fonctions de direction générale, financière, ressources humaines ou encore industrielles. L’industrie reste le secteur qui fait le plus souvent appel au management de transition. En effet, plus de 60% des projets s’y déroulent. Viennent ensuite les secteurs des services et de la distribution qui se partagent les derniers 40%.

L’objectif étant pour l’entreprise de pallier à un besoin stratégique, elle attend de ce professionnel une expertise certes, mais également une très grande flexibilité et réactivité. Le manager de transition sera donc, pour une période donnée (moins de 12 mois), l’homme ou la femme de la situation. Stratégie, croissance, performance sont donc les notions qui l’animeront tout au long de la réalisation de sa mission.

Les modes d’intervention du manager de transition.

Le manager de transition peut intervenir généralement de deux façons : en qualité de travailleur indépendant ou mandaté par un cabinet.

En pratique, on observe que l’entreprise va le plus généralement recourir à un contrat de prestation de service signé avec un cabinet de management de transition. Le client recevra, tous les mois, une facture d’honoraires, qui correspond à la rémunération du manager, les charges légales, l’ensemble des frais liés à la mission, et la marge du cabinet. Le manager de transition intervenant est ici un prestataire extérieur lié au cabinet.

Le coût d’une prestation de management de transition.

1300€ HT par jour serait la fourchette haute du coût d’intervention d’un manager de transition. La fourchette basse se situerait quant à elle entre 400 et 600€ HT pour un expert technique ou un responsable d’équipe. L’entreprise cliente ne dispose pas encore de classification officielle pouvant lui servir de référence.

Les chiffres clefs du management de transition.

Selon étude réalisée par la FNMT en 2019 (Fédération nationale du management de transition), « les ETI (50 à 1500M€ CA) conservent leur place prédominante en tant que client de management de transition avec près de 45% des missions soit une hausse de 40% par rapport à 2017. Ces entreprises se situent en grande majorité dans la région parisienne (43%) ».

Cette étude démontre également un fort potentiellement de développement en dehors de nos frontières.

43% des clients font appel au management de transition pour la première fois, ce qui démontre la confiance grandissante des entreprises dans ce mode de management.

Le secteur de l’industrie est toujours le plus demandeur en management de transition (avec près de 57% des missions au premier trimestre 2019).

Le « management relais » représente 29% du nombre de missions réalisées en 2019 et ainsi le type de mission le plus recherché.

Enfin, les fonctions RH et DAF restent les domaines d’intervention les plus sollicités avec respectivement 25 et 18% des parts du marché.

 

A propos de TeamRH :

Cabinet de recrutement situé à Paris, TeamRH est un acteur incontournable du marché juridique et fiscal. Nous intervenons auprès d’une clientèle nationale et internationale pour répondre à leur quête de performance. Nos consultants bénéficient d’une connaissance approfondie du marché et des métiers du Droit afin d’appréhender au mieux les missions qui leur sont confiées.

En tant que cabinet avec plusieurs clients internationaux, nous encourageons des candidatures de partout dans le monde et apprécions les expériences internationales. N’hésitez donc pas, lors de l’envoi de votre CV, à mentionner vos soft skills et particularités autant que vos expertises et expériences.

Retrouvez ici toutes nos offres actuellement ouvertes. Postulez !