L’humour au travail est-il dangereux ?
surtout quand on est cadre dirigeant…

février 19, 2018 1:33 Publié par TeamRH

Humour au travail dangereux

Manier l’humour en entreprise, n’est pas forcement recommandé. Pourquoi ?
Nous avons compilé quelques règles simples et conseils glanés au gré de notre expérience des RH et de nos lectures sur ce vaste sujet.

Aujourd’hui, je complète ma vie de chef d’entreprise avec une activité d’humoriste. Je suis le seul capitaine d’industrie à faire des One Patron Show…

UN PREALABLE : LES SUJETS INTERDITS

Il y a un certain nombre de sujets qu’il est difficile d’aborder via l’humour dans le monde professionnel : La politique, les religions, les races, les minorités… le sexe…

Un exemple : une histoire drole sur le sexe pourra géner un auditoire pour qui ce sujet est strictement d’ordre personnel et sous le boisseau de la pudeur.

l’humour au travail ne peut aborder de sujets clivants.

LES ETUDES DE ROD MARTIN : 4 TYPES D’HUMOUR… PAS TOUS POUR LE BOULOT !

Ce psychologue Canadien a fait une classification des types d’humour que l’on peut trouver en entreprise. Il a distingué 4 grandes familles et nous permet là aussi de faire le tri dans l’humour acceptable ou non au travail.

L’humour agressif : à banir
Un collaborateur s’en va du bureau vers 16 heures… vous lui lancez « je ne savais pas que tu prenais ton après-midi »… tout le monde rigole de votre trait d’humour piquant, sauf le collaborateur visé… il était arrivé à 7h du matin…

L’humour qui réhausse l’image de soi : très dangereux
Le cadre, le dirigeant, le chef est déjà critiquable car il est hierarchiquement dessus des autres, sortir des petites histoires qui mettent en évidence combien vous êtes « trop fort »… c’est plutôt difficile à supporter pour vos collaborateurs qui sont déjà à vos ordres toute la journée…

L’autodérision : à user avec justesse
Vous allez rire de vous-même, par exemple de vos fringues ringardes ou de votre petite taille ou de vos tics de language. La seule restriction est d’éviter de vous moquer de vos éventuelles incompétences… surtout ne pas donner le baton pour se faire battre sur ce qui justifie votre position : votre supposée compétence.

L’humour associatif : enfin !
Ensemble on va se moquer de personnes qui sont à l’extérieur de la communauté formée par les collaborateurs de l’entreprise. Les fournisseurs, les clients, les banquiers… on peut en rire, ils ne sont pas là… enfin on va pouvoir se lacher… on a trouvé une cible commune et cela fait très très plaisir.

ALLONS PLUS LOIN AVEC NED HERMANN : LES PREFERENCES PSYCHOLOGIQUES

Les américains, ont une capacité de vulgarisation et de simplification qui frise le génie… ou la caricature c’est selon…
Notre ami américain Ned Hermann, a coupé le cerveau en 4.

A gauche, le cerveau gauche, siège de la raison
A droite, le cerveau droit, tout pour l’imagination et la créativité
En haut le limbique, la réflexion est à son comble
En bas le cortical, mémoire et émotions

Il obtient 4 cadrans auxquels il associe des caractéristiques professionnelles et des mots clef :

Notre cher Hermann, nous indique que chacun d’entre nous a des préférences psychologiques et donc des comportements induits qui vont plutôt nous disposer à fonctionner ou à être attiré par un cadran plutôt qu’un autre.

COMMENT COMMUNIQUER EN FONCTION DES PREFERENCES PSYCHOLOGIQUES

Quand on va communiquer, notre discours, va devoir s’adapter au type d’individu qui est en face de nous. Si vous voulez être entendu par un individu qui a de fortes préférences RELATION (une infirmière par exemple) vous n’allez pas forcement utiliser les mêmes mots, les mêmes arguments que lorsque vous vous adressez à un comptable.

Les bons orateurs vont donc savoir mettre 4 ingrédients dans chacun de leurs discours : par exemple des statistiques pour les Rationnels, des idées novatrices pour les Imaginatifs, de l’émotion et des valeurs humaines pour les Relationnels et un discours bien structuré pour les Organisateurs.

Eh bien c’est la même chose pour l’humour.
Nous comprenons enfin pourquoi l’humour de Pierre Desproges ne plait pas à tout le monde, mais plutôt aux Rationnels Imaginatifs, que l’humour de Devos correspond aux Organisateurs Raisonnables…et que Bigard à son public à lui…

POUR CONCLURE

L’humour en entreprise n’est pas une mince affaire. Il faut éviter certains sujets, se concentrer sur des styles d’humour (autodérision et associatif) et malgré tout cela, comme chacun à ses préférences psychologiques propres, on sait qu’une blague, un trait d’humour ne plaira pas à tout le monde.

NOTRE CONSEIL

L’humour est dangereux : Déléguez l’humour !
Plutôt que de vous lancer dans une aventure humoristique risquée, et si vous voulez de l’humour et de la joie dans votre entreprise, profitez de temps festifs particuliers (une excellente idée d’animation pour votre soirée d’entreprise) pour faire venir un spécialiste de l’humour, qui va en tant qu’externe à votre organisation pouvoir plus librement aborder certains sujets. Veillez tout de même à choisir un comique bienveillant : le respect même dans l’humour est une règle d’or dans les ressources humaines !